Nous prodiguons nos services au travers de plusieurs entités spécialisées :

Les cabinets associés NUMIBEL et COFISCONSULT

 

numibelCabinet d´Experts-Comptables et de Conseils Fiscaux

Sous la direction conjointe de Vincent DELVAUX et Sandrine SEGHERS et Nawfal ZIZI

 

Cabinet d´Experts-Comptables et de Conseils Fiscaux

Sous la direction conjointe de Guy SAVOIR et Vincent DELVAUX

 

    • NUMIBEL et COFISCONSULT, “Cabinets d´Experts-Comptables et de Conseils Fiscaux”, assistent les entreprises et les associations du secteur non marchand dans leurs gestions et développements et les guident au travers des dispositions légales comptables et fiscales. NUMIBEL a obtenu la reconnaissance de “Société Expert-Comptable et Conseil Fiscal I.E.C.” (Institut des Experts- Comptables et des Conseils Fiscaux), sous le numéro 221050 3 F 93, et COFISCONSULT sous le numéro 222384. Leurs activités sont celles visées par les lois du 21 février 1985 et du 22 avril 1999 qui définissent les professions d´expert-comptable et de conseil fiscal.

 

numibelCabinet de Réviseurs d´Entreprises

Sous la direction de Sandrine BASTOGNE

 

      • La ScPRL NUMIBEL “Cabinet de Réviseurs d´Entreprises” se consacre principalement aux missions légales d´audit et de contrôle et aux missions contractuelles de vérification et de conseil. Elle est agréée par l´I.R.E. (Institut des Réviseurs d´Entreprises), sous le numéro B00773. Ses activités sont celles visées par l´article 4 de la loi coordonnée du 22 juillet 1953.

Ci-dessous, vous trouverez les lois qui définissent les professions d´expert-comptable, de conseil fiscal et de réviseur d´entreprises :

 

Article 4, loi du 22/07/1953 :

La fonction de réviseur d´entreprises consiste, à titre principal, à exécuter toutes les missions dont l´accomplissement est réservé par la loi ou en vertu de celle-ci aux réviseurs d´entreprises et d´une façon générale, toutes les missions révisorales d´états financiers, effectuées en exécution de la loi ou en vertu de celle-ci.

L´IRE définit les missions légales du réviseur d´entreprises comme suit :

Outre l´audit des comptes annuels, le réviseur d´entreprises peut aussi pratiquer le conseil aux entreprises. Le législateur a par ailleurs chargé le réviseur d´entreprises d’une série d´autres missions légales. Quelle que soit la mission confiée au réviseur d´entreprises, celui-ci devra, à chaque fois, attester que les documents comptables sont établis selon les exigences légales et sil s´agit de comptes annuels qu´ils donnent une image fidèle de l´entité contrôlée.

Dans le respect des principes d´indépendance, le réviseur d´entreprises peut pratiquer le conseil et l´encadrement dans la recherche de solutions pour des problèmes spécifiques que peut avoir à affronter une entreprise dans le domaine de l´organisation administrative et comptable, de l´évaluation, etc. Puisque, dans la fonction de contrôle, le droit fiscal est également concerné, il peut être important pour l´entreprise de demander l´avis du réviseur d´entreprises en cette matière.

Rien n´empêche que le réviseur d´entreprises, au cours de ses travaux, assiste l´entreprise par ses conseils et ses interventions. De la sorte, faire appel à un réviseur d´entreprises représente pour l´entreprise un plus important, une valeur ajoutée.

Dans son domaine de spécialisation, le réviseur d´entreprises analysera le système administratif et de gestion de l´entreprise à propos duquel il pourrait donner certains avis utiles. Il conseillera également l´établissement d´un système comptable et budgétaire approprié à l´entreprise. Les cabinets de révision disposent souvent d´une large expérience en ce qui concerne l´audit environnemental, le développement du système comptable informatisé, des procédures de contrôle interne et de protection qui doivent accompagner la mise en œuvre de telles organisations administratives, les assurances services tel que par exemple le commerce électronique.


Article 34 de la loi du 22 avril 1999 :

Les activités d´expert-comptable consistent à exécuter dans les entreprises privées, les organismes publics ou pour compte de toute personne ou de tout organisme intéressé, les missions suivantes :

      • la vérification et le redressement de tous documents comptables
      • l´expertise, tant privée que judiciaire, dans le domaine de l´organisation comptable des entreprises ainsi que l´analyse par les procédés de la technique comptable de la situation et du fonctionnement des entreprises au point de vue de leur crédit, de leur redressement et de leurs risques
      • l´organisation des services comptables et administratifs des entreprises et les activités de conseils en matière d´organisation comptable et administrative des entreprises
      • les activités d´organisation et de tenue de la comptabilité des tiers.

Article 38 de la loi du 22 avril 1999 :

Les activités de conseil fiscal consistent à :

      • donner des avis se rapportant à toutes matières fiscales ;
      • assister les contribuables dans l´accomplissement de leurs obligations fiscales ;
      • représenter les contribuables.

Articles 48 et 49, loi du 22 avril 1999 :

Les experts-comptables peuvent exercer les activités professionnelles des comptables (les comptables (-fiscalistes) indépendants sont regroupés au sein de l´Institut Professionnel des Comptables et/ou Fiscalistes agréés, en abrégé, I.P.C.F.).

Exerce l´activité professionnelle de comptable celui qui, d´une manière habituelle et indépendante et pour le compte de tiers, réalise :

      • l´organisation des services comptables et le conseil en ces matières ;
      • l´ouverture, la tenue, la centralisation et la clôture des écritures comptables propres à l´établissement des comptes ;
      • la détermination des résultats et la rédaction des comptes annuels dans la forme requise par les dispositions légales en la matière